Confidences (déc.17)

Des cris des cris des cris

La haine aux cordes aux voyelles

Tu vas revenir gros d’habitudes détestables

Cracher boire fumer vitupérer les femmes

Une éducation européenne

Ensanglantée misérable

Tous les chemins mènent à l’erreur

C’est pitié

Les boyaux arpentés

Qui devaient être la voie royale vers la vertu

Cette antique graisse qui fit Rome

 

Et voici ton squelette ami mâchoire ouverte

Je me souviens de nos chuchotis hachés

Dans la tranchée

Des liquides rouges basculés dans la gorge

Verse encore

Jeunesse ivresse

Qui contera désormais les aveux de ta femme

Vos fols souhaits d’étreintes entre les draps

Je me souviens des cheveux de ta dame

Des tics de langage de ta belle

De ses rires pointus imités sous les balles

De celle qui allait t’épouser te disant

–  Je revois son écriture que tu soulignais de ton doigt –

Tu sais je t’aime tant

Ravi tu riais tu riais tu riais

Ta voix ensuite revenait au murmure

Je l’aimerai tant disais-tu entre tes dents

Dussé-je en crever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *